PREAMBULE

En 1993, quand Internet commençait à s'ouvrir au grand public, j'étais encore à Paris.
Un jour, j'ai recherché des pages Internet en créole ou parlant du créole .. Il n'y en avait pas.

J'ai donc décidé d'en créer une, qui présenterait le créole. Et tout naturellement, je l'ai nommée "Premié paj Web an kréyol" (La première page Web en créole)

Je l'ai réalisée comme je pouvais, avec les moyens du bord.

Elle n'était pas chez mon actuel "provider". Aujourd'hui, certaines personnes qui découvrent cette page m'écrivent :
- Votre page Web n'est pas la première en créole !
- Le créole ne s'écrit pas comme cela !
- Votre créole n'est pas le même que le notre !

SINCEREMENT : JE M'EN FOUS ROYALEMENT !!

Je déplore que certaines personnes veuillent donner des leçons de créole alors que partout dans le monde, nous ne parlons pas le même créole. Qu'on se le dise !
Un martiniquais comprend ce qu'un guadeloupéen dit... Un haitien comprend ce qu'un dominicain dit !

Le créole que je parle et que je tente d'écrire vient de la Martinique, si vous n'aviez pas remarqué. Pour illustrer, certaines expressions créoles du nord de la Martinique, sont différentes de celles du sud.

Alors, pitié, arrétons cette polémique et écoutez ce message :

"FAISONS PARLER CREOLE A INTERNET"

J'espère que grâce à cette traduction, vous comprendrez mieux mon désir d'expression créole. Sachez toutefois que je ne pourrai nullement traduire les mêmes émotions en français ou en anglais.

Précision : Ces pages n'ont qu'un but culturel et fraternel. Aucun rapprochement n'est à faire avec la politique, le syndicalisme ou tout autre organisation.

C'était à dire, c'est fait !
Gedehon

RETOUR